AICO

Association d'Imitation du Chant des Oiseaux

Chilets pour la grive Mauvis

Chilets pour d'imitation de la grive mauvisCette grive est peut-être la plus petite des grives chassées dans la région.

Mais certainement la meilleure au niveau du goût et surtout celle qui nous arrive le plus tard dans la saison, souvent accompagnée d'une autre grive de passage, beaucoup plus grosse, la litorne, plus connue sous le nom de cha-cha.

La grive mauvis, puisqu'il s'agit d'elle, arrive chez nous début novembre, souvent avec les premiers coups de froid, et se déplace beaucoup en bandes.

 

L'attirer au poste n'est pas des plus aisés car son chant est assez difficile à reproduire.

On distingue en fait 3 thèmes principaux dans son répertoire. Le cri en vol, "tsiiiih" ou "shiiih" très fin et très étiré, caractéristique de la siffleuse (dont vraisemblablement elle tire son nom local), le "tchoc …. tchoc" qu'elle pousse le matin tôt, lorsqu'elle volète d'arbre en arbre et enfin le chant proprement dit, qui se décompose en 2 phases, le chant d'appel que l'on peut traduire par "ti tre tru tru" répété 2 ou 3 fois et le ramage généralement précédé d'un "tra-tra" assez grave, suivi d'un gazouillis très fin et rythmé.

Contrairement à la chiqueuse et au merle noir, le chant de la siffleuse est assez répétitif et comporte un nombre de phrasés assez restreint. Il n'en demeure pas moins difficile à imiter tant dans le rythme que dans la hauteur et l'intonation des notes.

Pour le chant d'appel et le ramage on emploie les chilets buccaux (1 et 5, fabrication française ou 2, fabrication italienne), plus petits que ceux de la grive musicienne et qui produisent un son plus aigu. La technique est la même, on procède par aspiration en essayant de prononcer la note. Pour le cri en vol, on utilise les chilets 3 et 4. Avec le chilet 3, il faut faire une petite aspiration brève, avec le 4, cette fois on souffle pour obtenir le "tsiiih". Pour le "tchoc … tchoc" on peut utiliser les chilets 1 et 2 ou le chilet 5 qui produit un son plus sourd, toujours par aspirations, très brèves et espacées (il faut en fait écouter l'oiseau et lui répondre comme si une autre grive mauvis était posée à proximité).

Enfin, comme la chiqueuse, la siffleuse réagit bien au cri de détresse que l'on peut imiter à l'aide du "tri-tri", chilet 6 (attention de ne pas l'avaler !) ou du chilet 7 à trois trompes. On utilise ces chilets par aspirations très rythmées reproduisant un "tri tri tri …" comparable au cri de détresse de la grive. Petite astuce pour le chilet 6, l'entourer d'un rond de caoutchouc que l'on trouve sur les bouteilles de limonade à l'ancienne (6 bis).
Ce cri permet de faire descendre un vol qui arrive ou de rapprocher des oiseaux éloignés. Mais pour attirer des oiseaux près du poste, il est préférable de reproduire le chant d'appel ou le ramage.

 

 

 grive mauvis
                  Grive Mauvis - Redwing - Turdus Iliacus
CHANT GRIVE MAUVIS

Chant:

siffleuse chant

 

Cri:

siffleuse tsic

e-max.it: your social media marketing partner