AICO

Association d'Imitation du Chant des Oiseaux

Comment imiter les oiseaux

ChiletsEn France, pour imiter un animal ou un oiseau on utilise un appeau, chez nous en Provence on utilise un « chilet ».

Pour cela plusieurs méthodes sont utilisées, parmi les plus courantes on peut retenir :

 

  • L’initiation par un imitateur confirmé qui conseillera à sa façon le novice : notes musicales à l’aide de chiffres ou de mots en langue provençale etc…
  • L’imitation par l’écoute de disques ou de cassettes, encore faut-il avoir une bonne oreille musicale.
  • L’imitation des oiseaux dans la nature ou devant une volière.
  • L’utilisation de « chilets » ‘maison’ qui éveillent la curiosité de l’oiseau sans imiter parfaitement son chant.

Certains ornithologues et imitateurs font état de mots "barbares" dont les ONOMATOPEES qui sont des suites de sons répétés que l’on retrouve dans les guides d’identification ex : "ti ri ti ti" pour la grive musicienne.
Les MIMOLOGISMES qui sont une imitation artistique du chant des oiseaux à l’aide de petites phrases ex : "ho la la que tu es joli" pour le merle noir.

Il est bien évident que parfois on doit utiliser plusieurs "chilets" pour imiter un oiseau.
Encore un exemple : le merle lorsqu’il s’éveille pousse les :"pin pin pin pin" ; ensuite il ramage avec par exemple : "ho la la ,ho la la que tu es joli" ; en bonne compagnie il fait : "touc touc touc" ; lorsqu’il pousse son cri d’effroi c’est le "tri tri tri" et lorsqu’il rejoint son "vallon" pour y passer la nuit, il recommence le "pin pin pin" etc…

Peut-être qu’avec tous ces renseignements vous deviendrez un champion de l’imitation du chant du merle noir.

 

                                                      

                                                                 

 

 

 

 

e-max.it: your social media marketing partner