AICO

Association d'Imitation du Chant des Oiseaux

Chilets pour le Merle noir

Chilets pour d'imitation du merle

Comme la grive musicienne, le merle noir est un très bon chanteur et l'on peut distinguer quatre thèmes principaux dans son chant.

  • Le chant d'appel, généralement traduit en "tchouc-tchouc" , que le merle émet lorsqu'il "dialogue" avec un congénère.
  • Le ramage ou chant d'amour, surtout émis à l'approche du printemps et pendant la période de reproduction, uniquement par le mâle, composé de notes flûtées et très mélodieuses.
  • Le cri du lever et du coucher, connu sous le nom de "pin-pin".
  • Et enfin, le cri d'alerte ou d'inquiétude traduit par un "touc-touc-touc" très rapide.

 

Le merle émet aussi des sifflements très fins , un "srih" étiré, un peu comme la grive mauvis, qu'il est très difficile de reproduire.

Comme pour la grive musicienne, il existe essentiellement deux types d'appeaux pour imiter le chant du merle noir, les appeaux à soufflet et les appeaux buccaux.

Pour imiter le chant d'appel, "tchouc-tchouc", on utilise un caù (prononcer caou). Le caù à soufflet (5) s'utilise par petits coups donnés en tenant le chilet par la partie supérieure (celle où se situe la partie métallique) et en tapotant la base du chilet sur le plat de la main ou sur le haut de la cuisse. On peut aussi exercer de petites tractions successives sur la partie arrière en jouant sur le ressort du soufflet, tout en maintenant la partie supérieure entre deux doigts.

Le caù buccal (1, 2, 3 ,4), généralement en forme de cornet, soit de fabrication personnelle (1, 2) soit industrielle (3, 4) s'utilise par petites aspirations répétées, qui doivent être rythmées mon non criardes, assez graves : " tchouc-tchouc – tchouc-tchouc-tchouc – tchouc…".

Pour le ramage, on utilise le chilet plat (7) , de préférence de taille moyenne, qui va donner un son plus grave que celui de la grive musicienne et qui va permettre de reproduire des phrases flûtées propres au merle noir. Le chant du merle doit être très mélodieux car bien que constitué d'un nombre de phrasés plus limité que celui de la grive musicienne, il n'en demeure pas moins très harmonieux.

L'appel du lever et du coucher peut être réalisé avec un chilet plus aigu (6) du type grive mauvis ou grive musicienne et est une suite de sons saccadés allant crescendo et s'accélérant au fur et à mesure "pin – pin pin – pin pin pin pin ….". Cet appel ne s'utilise généralement pas au poste car il n'est pas propre à attirer les oiseaux. On l'entend souvent au lever du jour et … dans les concours.

Enfin le cri d'alerte, très dur à imiter, est lui aussi très saccadé et relativement bref. Constitué d'un crescendo suivi d'un décrescendo il peut être reproduit avec un chilet plat (6 ou 7) et évidemment ne s'utilise pas au poste.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le chant du merle noir, n'hésitez pas à venir à l'école du chilet, nos professeurs se feront un plaisir de vous initier à celui-ci.
Pour qui a pu écouter la mélodie d'un merle noir, c'est un véritable ravissement, presque aussi enchanteur que le chant de la grive musicienne. D'ailleurs ne dit-on pas du merle qu'il est un beau parleur !

 

 merle noir
   Merle noir - Common Blackbird - Turdus merula

 

CHANT MERLE NOIR

Chant:

merle chant

 

Cri de rappel:

merle pin-pin

Cri d'alerte:

merle cri

 

e-max.it: your social media marketing partner